Fibre Optique : installer le nouveau réseau chez soi, comment faire ?

Contrairement à l’ADSL ou tout autre technologie liée à la ligne de téléphone, on ne peut connecter sur la fibre optique, qu’une seule prise dans votre appartement : il faut donc bien choisir son emplacement !

Petit rappel sur les boîtiers installés dès lors ou vous souscrivez à une offre tri-play (Internet + TV + Téléphone)

Les opérateurs qui vous proposent de vous raccorder à la fibre optique, vous proposeront d’installer de nouveaux équipements au sein de votre foyer; certains sont connu, d’autres moins… Passage en détail de tous ces équipements :

  • L’ONT : c’est un petit boîtier qui va permettre de transformer le signal lumineux reçu au travers la fibre optique, en un signal électrique « compatible » avec les autres équipements.
  • La BOX : c’est généralement un modem et surtout un routeur spécifique à votre opérateur, raccordé en général à votre prise de téléphone; dans le cas de la fibre, elle est raccordée à l’ONT via un câble Ethernet; elle s’appelle généralement « LiveBOX« , « FreeBOX« , « BBOX », etc… en fonction de l’opérateur !
  • Le décodeur TV (player-TV) : c’est un boîtier qui est situé entre la BOX et votre téléviseur : il reçoit des « données pour la télévision » de votre « BOX » et les affiche sur votre TV au travers la prise HDMI ou la prise péritel.

 

Exemple chez Orange : on découvre l’ONT, la BOX et le décodeur TV

Les nouveaux ONT sont très petit : ici, le dernier ONT utilisé par SFR

Le dernier boîtier, important dans un réseau fibre, c’est la prise ! celle dont je vous parlais au début de cet article. Cette prise possède un nom : la PTO (Prise Terminal Optique).

Exemple de PTO avec 1 ou 4 sorties en Fibre Optique

La PTO est connectée au câble fibre optique provenant du réseau de l’opérateur; on y connecte ensuite l’ONT via un câble en fibre optique appelé « jarretière optique« .

Ou dois-je faire installer ma PTO ?

La résidence est accolé à la norme NFC 15-100 qui impose aux constructeurs d’installer un certain nombre de prise Ethernet au sein des nouvelles habitations : vous avez donc chez vous, un câblage Ethernet dont le point central est situé au niveau de votre armoire électrique, là ou votre compteur EDF et tous les disjoncteurs de votre installation électrique ont été installés.

C’est aussi dans cette armoire qu’un autre boitier téléphonique est disponible : le DTI. Ce DTI est le « point de coupure » entre le réseau téléphonique de votre opérateur et votre réseau interne téléphonique [NdR : nos appartements ne possèdent pas de prise téléphonique classique en « T », ce sont les prises Ethernet qui servent de réseau téléphonique interne]. Si vous souscrivez à une offre fibre, ce boitier ne sera plus forcément nécessaire !

En bas à gauche, le boitier DTI et en haut, le départ vers les prises Ethernet de l’appartement. En bas à droite, un swicth Ethernet.

Le plus facile, si vous ne souhaitez pas voir passer un câble en apparent chez vous, est de mettre l’ONT dans cette armoire : l’ONT est un équipement dit « actif », c’est à dire qu’il a besoin d’une prise électrique pour fonctionner. Pensez à ouvrir votre armoire pour regarder si l’une des 2 prises électriques situées sur le panneau est toujours disponible.
Si tel est le cas, vous pourrez faire installer votre PTO dans cette armoire… dans le cas contraire, essayer de voir ce que vous pouvez débrancher ou faites poser une nouvelle prise électrique dans cette armoire.

Mais ma BOX est située à l’autre bout de l’appartement… Comment je fais ?

Maintenant que la fibre arrive chez vous et que l’ONT a été posé, reste à connecter cet ONT à la BOX comme indiqué en préambule de cet article.

Notre ONT fait entrer un signal lumineux, mais fait aussi ressortir un signal électrique : il suffit donc de connecter l’ONT à la prise Ethernet qui va vers votre BOX et au sein de votre armoire de concentration.
A l’autre extrémité du câble Ethernet – et donc au niveau de la prise Ethernet murale de votre salon par exemple -reliez la BOX via sa prise Ethernet « Fibre » à la prise Ethernet située au mur. Reportez vous à la documentation de votre BOX pour savoir quelle est la prise dédiée à recevoir la connexion à l’ONT.

La suite est basique : pour la TV, reliez le décodeur TV à la BOX via un câble Ethernet, puis le décodeur à votre TV via un câble HDMI.

Si vous possédez un 2ème décodeur TV fourni par votre fournisseur d’accès Internet, pensez à utiliser des prises CPL [NdR : je vous conseil la marque Devolo, plus cher, mais plus stable] ou d’utiliser carrément le câblage Ethernet existant… sauf que dans ce cas, il vous faudra faire passer ce nouveau signal dans la prise déjà utilisée pour faire arriver le signal de l’ONT vers votre BOX.
La solution passe alors par l’utilisation d’un « splitter » Ethernet (diviseur) qui vous permettra de connecter 2 câbles Ethernet sur une seule et même prise Ethernet murale.

Un lot de 2 splitter Ethernet acheté sur eBay pour moins de 4€

Le schéma global devrait alors être sous cette forme :

 

Je ne souhaite pas utiliser le WiFi chez moi et avoir accès à Internet depuis les prises Ethernet de mon appartement uniquement

Pour ceux qui sont contre les ondes hertzienne à proximité et qui n’utilisent pas le WiFi intégré dans les BOX de nos opérateurs TELECOM, vous allez devoir intégrer dans votre armoire électrique, soit un switch Ethernet, soit la BOX directement.

Un switch Ethernet : Quezako ???

Un Switch en informatique doit être vu comme une multiprise intelligente capable de relier vos câbles et ainsi créer un réseau entre toutes les machines situées à l’autre extrémité.

 

 

Si vous arrivez à mettre la BOX dans votre armoire électrique un peu comme dans l’exemple ci-dessous, le ou les décodeurs TV, ainsi que les ordinateurs, sont alors connectés à l’une des prises Ethernet de l’appartement.

(1) : arrivée de la fibre / (2) : la PTO / (3) : l’ONT / (4) : la BOX